Partir à la découverte de la faune et de la flore au Japon

Pour vos prochaines vacances, vous avez choisi de vous envoler vers le continent asiatique pour profiter d’un séjour de dépaysement, de détente et de découverte. Pour ce faire, laissez-vous émerveiller par la splendeur naturelle du Japon. C’est un archipel situé sur la côte pacifique de l’Asie qui attire un grand nombre de touristes de par ses somptueux paysages, ses magnifiques étendues de plages de sable blanc, la beauté et la propreté de ses villes, l’authenticité de sa culture, ainsi que par la richesse de sa faune et flore. Si la découverte de la nature vous passionne, cet article vous permettra d’en savoir un peu plus sur les espèces animales et végétales du Japon.

Une faune remarquable

Le territoire japonais abrite une faune remarquable que vous pourrez découvrir lors de votre séjour sur mesure au Japon. En raison de l’étendue de l’archipel, la diversité des climats et des conditions géologiques, la faune dans le pays du soleil levant est particulièrement variée. Entre le nord et le sud, il abrite des espèces animales vivantes sous différents climats. Il s’agit notamment des animaux de la zone tempérée de la Corée, des espèces tropiques du Sud-est asiatique et des animaux subarctiques de Sibérie.

En tout, le territoire japonais comporte 250 espèces d’oiseaux, plus de 188 espèces de mammifères, 87 espèces de reptiles, de poissons et de batraciens. L’unique primate qui se trouve dans l’archipel est le macaque du Japon qui est un singe à face rouge. Vous pouvez le trouver à Honshū. Pour ce qui est des carnivores, il y a notamment l’ours noir, l’ours brun et des renards. Tous les reptiles du Japon sont sans dangers hormis le Habu qui est le seul serpent venimeux présent uniquement dans les îles Ryūkyū. Dans la localité de Honshū, dans le nord vous y découvrirez des otaries, des baleines et des lions de mer. Dans la partie sud de ses mers, vous pourrez admirer des poissons de coraux colorés, des tortues, des serpents de mer, des dugongs ainsi que des marsouins aptères.

Une riche flore

En comparaison à sa faune, la flore au Japon est largement plus riche. Entre les rizières et les montagnes boisées de 300 à 1500 mètres d’altitudes, de vastes plaines couvertes de bambous nains, appelés sasa, se sont développées. La luxuriance de la flore japonaise s’explique également par la diversité de ses conditions climatiques et géologiques. Par ailleurs, étant épargnés par les grandes glaciations du quaternaire, de nombreux endroits de l’archipel sont restés intacts, notamment les montagnes les plus inaccessibles abritant une grande variété d’espèces végétales, dont des feuillus.

Le pays du soleil levant abrite en totalité entre 4 000 et 6 000 espèces indigènes de plantes. Parmi les espèces symboliques du territoire, il y a, entre autres, les cerisiers du Japon ou sakura qui symbolisent la beauté éphémère, les pins ou matsu qui représentent la longévité, etc. Les pruniers ou ume de couleurs blanches et rouges ainsi que les bambous ou take font également partie des symboles traditionnels du territoire japonais. Dans les zones arctiques de l’archipel, à savoir dans le nord et l’est d’Hokkaido, la flore est constituée majoritairement de conifères composés de frêne et de bouleau. Dans la forêt tempérée, au nord de Honshu, la couverture végétale comprend des feuillus et conifères tels que les hêtres, chênes, érables, pins rouges et noirs, etc. Les bambous, les magnolias, les camphriers et les figuiers banians constituent les espèces végétales subtropicales dans les localités de Shikoku et Kyushu.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*